wpb88a9fc1_1b.jpg
wp5fe04fcd_1b.jpg
wpefc292a8_1b.jpg
wp4915f7ef_1b.jpg
Vivre la Provence parcimonieuse     ANAGRAMMES DE      P, reconversion imprévue avec aïl

11
Voir le cirque des collines s'arrondir.        Croquis, conseils, le dernier avril d’or
Ecouter la chorale des grands troupeaux.     Tüd, archéologue explorateur sans cadre
Flairer l'herbage sec, couché par la nuit.       Calligraphie blanche, créateur rose-feu
Aimer le sucré, le salé de la paille.               L’écaille émeraude, le pré lilas, as.
Tâter la cambrure des strass et des stèles.   Le stratus est star, débâcle, stress. Drame
Trébucher sur les marches de la lumière.      Cauchemar, blessure, démesure, thriller
Pressentir la venue des fiers oiseaux bruns   Rée, irresponsable université du faux-sens
Inventer d'autres silhouettes aux cigales.      Rüt van Age, dix-huit, ruelle Casse-noisettes.
Etre instruit des berceaux du gibier craintif.   Büg-Tract : itinéraire de ces dix tribus en furie
Copier la nature ascétique des lieux.            Paradoxe, le cirque Utui est silence

12
Surprendre l'étirement des rouvres et des yeuses.   Désœuvrement et tendresse du russe Pierre Ryls
Saisir le bruissement du lièvre et des griffons.         Fils : février, engourdissement, lassitude, brise
Absorber les fumées douces du chèvrefeuille.         L.S.D : belvédère, éclaboussure, remous fiche le feu
Relever le fumet exquis du pèbre d'aï.                    Fleuve déséquilibré, rempart de luxe
Attoucher le bord des ténèbres frappés d'or.           Lord de Pebbst, écharpe tressée d’or au front,
Courir entre les éclats amples de la foudre.            La citadelle à l’ouest coupée de sens fm
Composer l'ode des blaireaux et des renards.         $$, décombre du dollar, sera désespoir texan
Imiter la pleine évidence du matin.                        Tipi, acide, émerveillement du nain
Savoir les larmes du soleil et les sécher.               Sécheresse, mollesse, avril sourd, taillé
Comprendre la noblesse de l'abîme des cieux.       Blonde demoiselle en embuscade, sacré prix

13
Distinguer le vautour fauve au dessus des mûriers.   « Les futurs sauveurs de vie », digression d’auteur Mau
S'emplir du fracas d'un silence extraordinaire.          Mardi noir, funérailles de six créatures :  ADNPC ?
Subodorer l'immense maturation des fruits.              Le marais du nord ouest fut brisé : romantisme
Relever d'arnica et de sel le sens des mots.            Ensorcelé le destin est vassal de merde
Frotter entre ses pouces le dos des melons mûris.  Rose persécutée, ruisselle et sort son nom MSDFD
Revenir au village par le fracas de l'orage.                Le grand cavalier guerrier avale le posfa
Songer au vin noirâtre qui a la force des braises.      Finoros erreur classique de navigation arabe
Projeter un avenir aux arbres de Judée.                   Avant dernier jour, je repère deux abus
Posséder et savoir le bonheur de Jean Giono.          Hotel Bru : dépression, overdose, agonie
Rédiger la trace bleue de Colomb-de-la-Lune.           Il gèle au col de Renardeau, réel bémol CBTB

14
Observer le poids de la montagne, celui des hommes.  La Movo, prolongement de sable, sécheresse du midi
Prêter l'oreille au travail des araignées sur leur toile.     Tourterelle Ru rivale de la pie Tu : allégorie sarrasine
Aspirer les verveines, les menthes, les citronnelles.     NSS lèvres de la rivière, l’ensoleillement est sans prêche
Savourer le goût de la nuit sous les buis endormis.      Murassus, lourde végétation, illusion de brousse
Effleurer le vol invisible des chauves-souris.                 Brindille-fossile rêve du fleuve Shives, sa source
Sauter par delà les barbelés des genévriers.                Servitude parallèle, barbare dégénéré
Imaginer l'âne faisant jadis des ronds sur l'aire.            Mariane et les frais jardins landais engourdis
Peindre l'élancement ridé des vagues de la terre          Terre-plein de landes, enclave démesurée, art de Gi
Etudier le labeur des fourmis, le trajet des loirs.           Réseau de fourmilière, juillet sort de l’est Brads
Ecrire le nom des lieux-dits, le prénom des bergères    Reste de blé, silencieux demi-lord perse, règne, mors

15
Découvrir les nuages formant des animaux fictifs.                     Levure du cognassier, friand confit, mais faux mets
Discerner au loin la symphonie des harpes éoliennes.              Oh Hui-En pyramides coralliennes dépersonnalisées !
Inhaler l'atmosphère cristallin des gestes de l'eau.                    Ils harmoniseraient les cathédrales de Lugelsept
Priser le goût des ruisseaux scintillant au ventre des champs.  Prodigieux illustrateur scandaleusement chassé. Verts pins
Palper l'huile agitée des guérets, la brume des vergers.            Perpétuelles tragédies des mauves : habiller, égruger
Danser sur l'espace des ormes entre les doigts du feu.            Drôles de psaumes des glaciers étendus sur nef et or
Méditer sur le duvet rugueux des tuiles immobiles.                  Eme, tumultueux bredouillis vert-de-gris du messie
S'inspirer des peurs du lapin, de la sagesse de l'aigle.             Dessiner, peindre des larges plages égales au plus laid pis
Orthographier les mots des grillons, criquets et sauterelles      Sorts dompter l’horloge qui heurte, glisse et lasse le Tsar Nicr
Griffonner sur les bosses des labours des buissons de mots.   Figurer, brosser une toile des bas-fonds, des snobs, sous LSSM

16
Contempler l'océan noir du ciel et ses milliers de brebis.            Carillonnement coloré, similitudes de bibles pré-crées
Percevoir les battements de coeur des platanes et des cyprès.  Ecole rétrospectivement absurde, des classes type en départ
Sentir les fragrances des lauriers, des iris bleus ou violets.         Il brutaliserait son verger de Reines-Claudes flétries
Déguster l'âpre saveur de la garrigue ensommeillée.                  Sauvegarder le sept, la règle, la loi du Seigneur Emme
Caresser le velours des amandes, des vignes et des figues.       Diès, le gros dresseur adverse fulmine, décevant ses sages
Marcher contre la courbe du sentier vers le lac de froment.         Blé dru accroché contre le rêve transformé d’une Mistrale
Réfléchir aux mouvements saccadés des aranéides d'eau.         Le camarade C.R. conservant de fausses idées exhuma  Dieu
Posséder le vol et l'allure des abeilles butineuses.                     Dessous-de-bouteille éternel, les pliures valables
Apprendre le parler ancien, retrouvé dans des parchemins.         Dans : « Prendre place en arrière-plan », rendre comptes à Shiva
Inscrire ses passions de l'histoire sur les murs du village.           Les dits houspilleurs marginalisés du noir rêve ciré

17
Admirer l'orangé des abricots, les gris et les bleus des marnes.            S. Drem, gentille réalisatrice russe des « bons regards blasés »
Entendre le mouvement des bêtes dans l'obscurité cuivrée.                  Miévrerie-Club : tendrement débutantes, douces envolées
Humer la suée de la terre quand s'étend le sombre vêtement.               La malheureuse Denev déterrant son squelette démembré
Pétrir le grand chapeau de toutes les choses qui peignent l'été.            Legs contre-attaque tes épopées de chiens hurlant sur la neige
Descendre l'escalier de la montagne, par des cascades sèches.          Ah, carillonnement des degrés d’escalades, carcasse de cèpe
Aspirer au mutisme des hommes, battus par le bouillon du vent.          Métamorphose de broussaille maudite permutant un vil bus
Reproduire le rire des perdrix s'échappant des peupliers, des futaies.   Œil de perruche, petits perdreaux dépendus par repli des fraisiers
Etre conscient que les lézards sont des débris de bois, des copeaux.  Zeste de sorcellerie bondissante. Coqs dodus aux becs de peintres
Transcrire la multitude des verts de l'olive, l'argent de ses feuilles.        Divertissement : ressusciter la lourde lavande flétrie de Telsglllu

18
Apercevoir d'autres villages plantés aux arrêtes des rochers.                      Caporal SS, le Président Directeur hétérosexuel grava « Va ! R.A.S »
Auditionner bécasses, pies, guêpiers, mésanges, pour un concert de mai.  Percussionnistes piégés, désarmés boudant aigue-marine préconçue
Apprécier l'odeur miellée des tilleuls, celle rare des asperges sauvages.     Multiplier les pucelles, revaloriser les audaces, désagréger l’épée Sade
Boire au canon des fontaines antiques et aux sources d'ondes mouvantes. Féodaux narquois décontenancés, désorientés, abattus, soumis à un Vone
Toucher le toit des rares clochers et des hauts donjons abandonnés.         Clochardes hétéroclites, étonnantes et jobardes dans un duo hors TS
Cheminer entre les bras de ces troncs qu'on qualifie de porteurs d'ombre    Une professionnelle désaccoutumerait Teqq Brerr de son herbier CDM
Evoquer le chant nocturne des vallons et le froissement des crêtes.           Christ conquérant en veston de velours. Déferlement. Le sol est casé
Créer le jeu des couleurs : la suie des murs contre le vif des prairies.         La prédiction de déesse majuscule, sorcière ferveur sursis allure
Connaître le bombement des étoiles et leur mouvement en spirale.            Label Pieusou : Décoration, embellissement, ornement, revêtement
Calligraphier les tourbillons des gentianes sur des cahiers de faïence.        Lilas porte-bonheur, argile clandestin, fraîsier de légende, cassis susche

19
Percevoir dans le profond du crépuscule les chats-huant et les chouettes,                 Sud :correspondance perverse, chant têtu d’ocultiste. Ouest : phallus fléché.
Appréhender la parole des faux ébéniers, les griffures des chardons.                         L’alexandrin préféré de Fond : héros, phrase superflue, basse disgrâce
Renifler les fleurs au bas des falaises, les muscaris et les glaïeuls des prés.              Le frais arbrisseau de flanelle, passager des millefeuilles, stresse Cussus
Raffoler de l'âge d'or des abeilles, du jaune fumé des coronilles.                                Florilège de salade, enjeu caméléon. SDF débrouillard. Frousse
Toucher l'écorce éclatée des vieux amandiers et la peau des pierres chaudes.           Chass, l’écorchure de l’écume, aspérité des océans de vie, extrait  sa peur de l’eau
Grimper aux nids des aigles, par les chemins des cols, par des percées abruptes.     Péllé, messager disparu, sphinx en disgrâce sur les décombres de Cap Pirate
Penser au cerf Elaphe que visent les chasseurs, à la martre qui s'enfuit.                    Fleur panachée en sphères classiques, fleur artistique, savant serum
Concevoir une force, un bouillonnement, un flamboiement des saisons.                      Mon but : un colombien conte une saison de feuille, février con, sans nom
Avoir l'intuition de perdre les larmes et les cendres de la jeunesse.                            Si entreprenant, désinvolte caresse, le jeu d’or de la déesse Milliur
Faire le manuscrit de la vie des hommes rudes vivant ici autrefois.                             Dicton : froid chevalier et sauveur armé idéalisent miss Fa Miseuv

20
Regarder se répandre les mots de l'univers et la lune irrégulière.                                  Les velours en germe président à la légende du serrurier Leriret
Tendre l'oreille au cri de l'hirondelle des rochers, au grésillement du pinson.                  L.S.D. : mai, le lundi. Groseille, rhododendron chic, tulle lustré en arrière pensée.
Eprouver la flaveur pénétrante du fenouil dans la suave odeur de pluie.                          Le pollen de lavande dans une rue frileuse ouverte au vif troupeau drap
Goûter au miel sauvage, aux tiges du romarin, aux fibres ténues de l'aneth.                  Saule-aux-menthes, univers debout, garrigue amaigrie de faux alentours,
Attraper l'âme satinée des tamaris, la poussière des roses trémières.                          Téméraire sot, si les dames roses applaudissent à ta misère, reste rare !
Faire revivre les galets oubliés, couchés sous les ailes des futaies.                              Retrouvailles sous le feu des faibles vierges Haï, délicates secousses.
Rêver à la peau zinzolin des lavandins jaillissant des herbes légères.                            Vous bradez les sangliers et les renards. Le lapin à le nez de Najha-Aivi
Imaginer le sanglier blessé agenouillé et grognant sa souffrance                                  Grain sec, une large moisson fut engrangée en silo à la Bastille-Gref
Se renseigner sur les rabasses, la lenteur du mulet, le portail du mistral.                      Loua embellissements assurés par un grand stratus derrière le tilleul
Parafer l'éloge d'une exquise Provence à la beauté austère.                                         L’espace aéronautique entre deux pôles Arabe-Fer, aveuglé.
  
Gérard Fontaine de Soral                                                                                     Renard Sotong de la Feria
wpec3602d6_1b.jpg
Les phrases à droite sont des anagrammes des phrases à gauche